BIENVENUE SUR LE BLOG DE PAPA GATO

11 octobre 2013

Break

De longues semaines sans écrire: ni trop le temps ni trop l'envie.

Et pourtant...

Le souvenir encore vif de la superbe faena de Morante à Dax face à un Victorino pur jus. Courage, sens de la lidia, engagement, art parfois mais moins artiste qu'il n'y parait. Lidiador romantique. Un grand moment de la saison du Sud-Ouest. En tous cas, de ma temporada, le top. Grand.

Quelques jours avant, il y avait eu, à Bayonne, la découverte de Tomas Campos... Un léger parfum de Tomas... Jose, dans l'impassibilité verticale et le tempo inaltérable. Depuis, il y a eu la blessure d'Arnedo... à suivre et à voir.

Les antis. Violents. Que faire? Demander le respect de la loi. La loi autorise, dans certaines conditions, ce spectacle. Ne pas entrer dans le débat, pas besoin de discuter. On applique.

Les arènes rarement pleines. La crise, dit-on. Mais surtout, les toreros trop policés, les toros trop élevés, le public trop propre. Du "trop" au goût de pas assez. Sauf les tarifs, too much, eux.

"La montera qui pleure"... pleure. Dommage. Mais les pages sont aussi faites pour être tournées.

L'automne est là et la saison s'achève.

Pause.

À un de ces quatre.



3 commentaires:

  1. A un de ces quatre donc, Papa Gato. Une retirada que j'espère de courte durée. Ton regard de félin manquerait à la blogosphère.

    RépondreSupprimer
  2. Merci. Fidèle au rendez-vous, bientôt!

    RépondreSupprimer
  3. bonjour
    pourriez vous remettre en grand format sur votre blog la photo de ce torero a puerta gayola ce jour de pluie dans une arene pratiquement vide? je trouve qu elle illustre parfaitement ce qu'est l'aficion et le pundonor.
    P Sabatier 13 salon

    RépondreSupprimer